DPE Concarneau
 Diagnostic immobilier Guipavas
  • Du lundi au vendredi
  • de 8h à 20h
DPE Finistère
  • Le samedi
  • sur rendez-vous

LAISSEZ VOS COORDONNées, nous vous rappelons !

Comment expliquer le nombre de cancers du poumon dans le Finistère ? - 20/03/2019

Comparativement à la moyenne nationale et au reste de la Bretagne, le Finistère compte un nombre singulièrement important de cancers du poumon. Parmi les hypothèses pour expliquer cette situation, figurent le tabac, l’amiante et la présence naturelle de gaz radon. Heureusement, vous pouvez agir sur ces causes afin de réduire le risque de maladie.

Le Finistère : département le plus touché par le cancer du poumon

La mortalité est en outre particulièrement importante alors qu’elle s’avère beaucoup plus faible dans le département breton de l’Ille-et-Vilaine. La consommation de tabac expliquerait en grande partie ce phénomène car les femmes en sont moins victimes que les hommes. Or il y a également moins de fumeuses que de fumeurs dans le Finistère. Il reste que le tabac, à lui seul, est un facteur insuffisant. De ce point de vue-là, l’exposition à l’amiante est incriminée.

Un risque d’exposition à l’amiante plus important dans le Finistère

Historiquement, la réparation navale s’est accompagnée d’une importante utilisation de l’amiante à Brest. Dans le bâtiment aussi, bien entendu, l’amiante a malheureusement beaucoup servi, d’où l’importance du diagnostic amiante. Toutefois, les travailleurs et ouvriers sur un chantier naval du Finistère, jusqu’à la fin des années 1990, ont été nombreux à être exposés à l’amiante. Or cumulés, l’amiante et le tabac démultiplient la probabilité d’avoir un cancer du poumon. À défaut de pouvoir faire mieux qu’un diagnostic amiante systématique dans les bâtiments et ouvrages du Finistère, l’arrêt du tabac est conseillé.

L’exposition au gaz radioactif radon

La dimension cancérogène du gaz radon est encore mal connue des particuliers. Sa prise en compte dans l’état des risques et pollutions remis à la vente ou à la location d’un bien immobilier reste assez récente. Cependant, la concentration en radon est forte dans la région et tout particulièrement dans le Finistère. Des moyens existent pour évaluer ce risque et s’en protéger dans les maisons et immeubles de Bretagne. Dans tous les cas, au moment de transmettre un diagnostic immobilier à Brest, ne négligez pas le diagnostic amiante !


« Retour aux actualités

Témoignages de Clients

Ajouter un avis

Certification et Assurance

Diagnostiqueur
certifié par
Diagnostic immobilier Landivisiau
Prestations
assurées par
Etat parasitaire Finistère